le projet Européen "The Next Society" pour le soutien de l'Innovation en Méditerranée

 

Le lancement du projet «  THE NEXT SOCIETY » a eu lieu le 15/ 16 et17 Mai 2017  à Athènes  avec la participation de l’ensemble des partenaires. Un  plan d'action de quatre ans (2017-2020) a été discuté et arrêté . The NEXT SOCIETY  est une communauté ouverte de décideurs

 

engagés dans l'innovation et le développement économique en Méditerrané, pour lever les obstacles à l’innovation et encourager  le potentiel créatif des innovateurs en Méditerranée, renforcer les écosystèmes d’innovation et favoriser la création de valeur tout en optimisant les solutions concrètes de startups et de clusters contribuant à une valeur partagée entre les pays méditerranéens.

 

Les activités programmées dans le cadre THE NEXT SOCIETEY visent principalement à :

 

  • Améliorer les cadres réglementaires, par la mise en place d’un dialogue public-privé et une analyse de la performance des écosystèmes d’innovation méditerranéens afin de définir et mettre en œuvre des feuilles de route stratégiques nationales afin d’améliorer le cadre de soutien à l’innovation.
  • Favoriser le succès des start-ups par un appui sur mesure, pour les aider à conquérir l’international et à lever des fonds grâce à des ateliers de travail et formations, des séjours d’immersion et d’incubation dans des pôles d’innovation européens, des rencontres avec investisseurs et l’accompagnement de longue durée par des mentors engagés.
  • Renforcer les structures de transfert technologique et les former à commercialiser leur portefeuille d'innovations et à rencontrer des clients potentiels.
  • Promouvoir et internationaliser les clusters : THE NEXT SOCIETY développe des services d'apprentissage entre pairs pour les clusters commerciaux et industriels, des partenariats étrangers et  les guide vers une démarche de gestion d'excellence du Cluster

 

The NEXT SOCIETY  cofinancé par l'UE jusqu'à 90% pour un budget global de 7,8 millions d'euros. Il  cible  l'Europe et 7 pays méditerranéens (Maroc, Algérie, Tunisie, Egypte, Liban, Palestine, Jordanie). R&D Maroc  est partenaires à ce mouvement  comme il contribue comme partenaire au plan d'action quadriennal.